Mode : le ski fait son show

Sandrine Merle
Mode : le ski fait son show


- Le ski fait son show - Avalanche d'accessoires - Moncler, le must - Tenues d'époque



- Le ski fait son show
 
Le vêtement de ski réalise un véritable chassé-croisé avec la mode. La technicité ne peut plus s'affranchir du glamour : les spécialistes comme Eider, Napapijri ou Tecnica misent sur les couleurs, les motifs ou encore la fourrure en touches.
 
De leur côté, les couturiers et les créateurs comme Chanel ou Léonard récupèrent la doudoune technique, la combinaison ouatinée et le pantalon imperméable : ils féminisent les coupes, urbanisent les matières et électrisent les imprimés.
 
Quant à Moncler, la marque mythique de doudoune de surfer sur la tendance : elle vient de lancer des modèles à col de fourrure, à double boutonnage, en couleur que l'on peut  associer à son pantalon de flanelle ou sa petite robe noire. 
 
Jean-Charles de Castelbajac pour Rossignol :
 
 

 

La passion de Jean-Charles de Castelbajac pour le vêtement de ski n'est pas une nouveauté!

En 1999-2000 par exemple, il propose dans sa collection Etat d'urgence, un manteau-doudoune comme un sac de couchage.

Cette saison, sa collection en collaboration avec Rossignol fait honneur à la toile de Jouy.  

 

 

 Léonard :

 

©DR

 

 

Pour Léonard, la créatrice Véronique Leroy a décliné les emblématiques fleurs japonisantes sur un manteau-parka et des après-skis.

Une prouesse: elles s'épanouissent alors dans le froid...

 

 

Pucci pour Rossignol :

©DR

 

Les motifs psychédéliques de Pucci dévalent les pistes!

Dans les sixties, la marque italienne était déjà en piste avec des tenues galbant la silhouette.

En pull torsadé, cagoule et fuseau Elastiss blanc, la skieuse se transforme alors en James Bond girls des neiges.

 

 

 

Chanel :

©DR

 

La maison Chanel a imaginé une ligne dédiée au ski, très show off.

En 1929, mademoiselle Chanel s'intéressait déjà aux tenues des skieuses. Celle qui révolutionnait alors la mode grâce au jersey, proposait des bonnets et des écharpes coordonnés dont raffolaient les élégantes à Saint Moritz. 

Elle-même les portait avec veste matelassée et pantalon tire-bouchonné.   

 
 
Thierry Mugler pour Lafuma :
 
©DR
 
La doudoune Esqui-Maude bleu ciel avec son immense capuche en teddy gris est une réédition d'un modèle de Thierry Mugler par Lafuma.

L'original date de la collection Hiver Russe en 1986-1987: avec sa couleur iridescente, ses lignes ajustées et ses matières luxueuses, elle est emblématique du style très 80 de ce créateur.
 
 
- Avalanche d'accessoires
 
Par quoi remplacer son sac Samouraï de Dior et ses sandales Sergio Rossi? Sur les pistes, il faut absolument arborer son masque. Et ne jamais oublier ses Moon Boots lorsque l'on sort faire son shopping. Une chose est sûre: tout est dans les détails. Dans l'imprimé joyeux, dans la matière insolite, etc.
 
 
L'après-ski
 
Moon Boot, l'originale :
© DR
 

Créées en 1969 par la marque Tecnica, les Moon Boots sont de grosses bottes inspirées par celles que portaient les astronautes pour marcher sur la Lune. Elles deviennent rapidement le must pour l'après-ski.

A côté des indémodables en Nylon de toutes les couleurs, la marque imagine chaque année des modèles plus mode ornés de strass, plus glamour en écossais, plus high tech en Vynil, etc. 

Son succès est tel qu'aujourd'hui, le terme de moon boot est devenu générique et que la mode entière se réapproprie ses codes de reconnaissance, comme le laçage entrecroisé du cou-de-pied au mollet et l'épaisse semelle en crêpe avec un talon préformé.  

 
 
Gucci :
© DR
 
L'après-ski de Gucci se dote d'un tissu logotypé. Parfait pour frimer à Chamonix !
 
 
 
Dior :

© DR

Discrets, ces après-skis ne portent, comme signe de reconnaissance de la marque, qu'un écusson ton sur ton... Le chic signé Dior.

 

Barts :

© DR

Les après-skis en fausse fourrure se portent aussi bien à Chamonix qu'à Courchevel. Succès assuré....  

 

Le masque

Adidas Eyewear :  

© DR

Du doré... pour être éblouissante, même sur les pistes !

 

Loubsol :

© DR

 

Un dégradé orange-argenté pour un look très technique.

 

Roxy :

© DR

Un look pour briller telle une étoile des neiges...

 

Les planches

Roxy :

© DR

Noir, blanc, bleu: le trio gagnant.

 

Head :

© DR

Les détails indispensables : des fixations dorées et un motif panthère dont les yeux sont des brillants.

 

Völkl :

© DR

La gamme Attiva spécialement conçue pour les femmes, est plus légère. Mais elle annonce aussi la couleur: tout est dans le style.

 

K2 Skis :

© dr

Une explosion de couleurs pour un ski fait pour les acrobaties et la descente.

 

- Moncler, le must

La doudoune, veste bibendum en duvet très chaude utilisée pour les sports de montagne a été inventée par l'alpiniste Pierre Allain en 1939.

En 1975, elle est reprise par les fabricants de vêtements de ski comme Moncler, marque dont le nom reprend les 1ères syllabes de Monestier-de-Clermont, village où elle est née en 1952.

Moncler revient aujourd'hui avec des modèles colorés, ornés de touches de fourrure, double boutonnage, etc. En pleine mode du matelassé, ils font fureur!

Boutique Moncler 5, rue du faubourg Saint-Honoré 75008. Paris 01 53 05 92 15.

© DR


Modèle Amandine :

© DR

 

Modèle Clermont :

Moncler réédite des modèles vintage. Cette doudoune est celle qui avait été conçue pour l'Ecole Nationale de Ski en 1970.

 

© DR

Sac Grand Coussin :

© DR

 

Bottes Nible Gial :

© DR

Modèle Adèle :

© DR

 

Elégantes années 30

Que portaient les skieuses dans les années 1900? A Chamonix, ces premières intrépides arborent une jupe à la cheville recouverte d'un long manteau en lainage boutonné jusqu'en haut.

Sur la tête, un chapeau à larges bords retenu par un foulard noué sous le menton. Rares sont celles qui troquent cette tenue contre un pantalon resserré en bas. "Le combat féministe s'engage sur les pentes", écrit justement Diane Elisabeth Poirier dans son livre Le Ski et ses modes (Editions La Table Ronde).

Dans les années 20, cet uniforme évolue : les garçonnes adoptent les tenues de Jean Patou qui s'affirme comme un spécialiste du sportswear avec des sweaters ornés de son logo. Elles portent aussi le fuseau de Allard ou le pantalon norvégien de Vera Boréa dont les chevilles sont imperméabilisées par des bandes de latex. Elsa Schiaparelli elle, excelle dans les pulls en tricot aux motifs trompe l'oeil et Jeanne Lanvin propose un pantalon resserré sous le genou avec une veste droite ceinturée.

© Jean Patou, ca. 1930. © Hulton-Deutsch Collection/CORBIS

 

 

 

 

 

 

 



Source



Add your comment
  Anonymous comment
Nickname:
Password:
  Remember me on this computer

Title:
Send me by email any answer to my comment
Send me by email every new comment to this article